Jeu de débat pour lycéens autour de questions scientifiques d'actualité

Imaginé en partenariat avec l’Inserm et le ministère de la Culture et de la Communication (Service du livre et de la lecture), Jouer à Débattre (JAD) est un projet original de création de jeux-supports de débat (jeux de rôles) accessibles à tous les jeunes.

Diffusés gratuitement à destination des médiathèques et des lycées sur le territoire français, ils permettent d’initier les adolescents au débat citoyen autour de questions science-société.

Les supports JAD font ainsi participer des jeunes (15-19 ans) à des jeux de rôles, les incitant à s’intéresser aux sciences autrement. Dans l’optique de replacer la science dans la culture, JAD propose une approche interdisciplinaire des sciences : les joueurs sont amenés à s’informer et à prendre en compte les implications éthiques, économiques, environnementales, sociétales, artistiques, etc. d’une problématique biomédicale d’actualité et à développer ainsi une argumentation raisonnée et documentée.

 

Une démarche citoyenne, des thématiques scientifiques d’actualité

Les jeux JAD répondent à une démarche de construction innovante qui implique des jeunes, leurs enseignants et des médiathèques afin de coller au mieux aux besoins et attentes de ces derniers. Pour chaque jeu conçu, durant une année scolaire, des lycéens se sont retrouvés en médiathèque pour travailler sur la thématique retenue, s’initier aux notions de débat et d’argument et rencontrer des acteurs concernés par la question (scientifiques, artistes, associations, etc.).

Les jeux ainsi co-construits constituent donc des outils de médiation scientifique innovants pour les jeunes, adaptés à des lieux de diffusion ciblés (médiathèques, lycées) qui se répartissent sur l’ensemble du territoire français, y compris dans des zones éloignées de la culture (zones rurales ou périphéries des grandes villes).

Un premier jeu-pilote sur la thématique de l’Homme augmenté a été lancé à l’automne 2013, la seconde édition de JAD sur le thème de la biologie de synthèse verra le jour en 2014.

Construction du jeu 1 : classe de 31 lycéens du lycée Maurice Genevoix de Montrouge (2nde), 2 enseignants (SVT et lettres), 1 médiathèque municipale (Montrouge), 10 intervenants du monde scientifique, artistique, associatif, etc.

Construction du jeu 2 : classe de 33 élèves du lycée Henri Bergson (2nde) et 16 du lycée Maurice Genevoix de Montrouge, 3 enseignants (SVT et Histoire), 2 médiathèques (municipale de Montrouge et Bibliothèque des sciences et de l’industrie), 9 intervenants du monde scientifique, artistique, associatif, politique, etc.

 


Comité de pilotage et partenaires

Projet soutenu par :

Inserm

ministère de la Culture et de la Communication

ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche

Région Ile de France (Universcience précédemment)

Fondation Bettencourt Schueller

Partenaires opérationnels :

Mairie de Montrouge

OBS, Observatoire de la biologie de synthèse

BSI, Bibliothèque des sciences et de l’industrie

voir membres du comité de pilotage